Qui sommes-nous ? Les librairies Événements Lectures Dossiers
7 septembre 2020

Un auteur américain à découvrir séance tenante!

Si vous êtes amateur de romans noirs et de polars ou tout simplement de littérature américaine, je ne peux que vous recommander la lecture des deux premiers titres traduits en français à ce jourde l'excellent Thomas Mullen, "Darktown" et " Temps Noirs".
L'action se passe en 1948 à Atlanta (ville où demeure l'auteur) dans le premier tome. Le maire est obligé de recruter des policiers noirs suite aux avancées obtenues par les luttes pour les droits civiques. Mais ces 8 hommes, relégués dans un sous-sol humide loin du commissariat, doivent se contenter de faire des rondes (exclusivement à pied et de nuit) uniquement dans les quartiers noirs de la ville; ils n"ont pas le droit d'enquêter et sont confrontés au racisme violent de leurs "collègues" blancs.
Mullen va s'intéresser en particulier à deux de ces policiers noirs, Lucius Boggs et Tommy Smith, duo qui va bien fonctionner car ils ont un tempérament et une histoire familiale tout à fait opposés qui vont leur permettre d'être complémentaires sur le terrain.
Le contexte (une Amérique où sévissent encore les lois Jim Crow) et les personnages sont richement travaillés et s"inspirent de la réalité ; tensions raciales et corruption font partie du décor. Tout cela donne un roman passionnant. Les deux premiers tomes sont de surcroît fort bien traduits par Anne-Marie Carrière.
Le second tome paru en mars est tout aussi bon et s'intéresse à la surpopulation en 1950 à Atlanta et à l'arrivée de familles noires dans les quartiers blancs. KuKluxKlan, extrême-droite et flics corrompus seront aussi de la partie...
Bref un gros coup de ❤ !


16 avril 2020

1948. Atlanta.
La police de la ville est contrainte de recruter ses premiers agents noirs. Les 8 hommes ne sont pas les bienvenus dans le département de police, leurs prérogatives sont minimes et leurs collègues ne cessent de leur mettre des bâtons dans les roues.
Dans cet état du sud, en proie aux violences racistes extrêmes, le corps d'une jeune femme noire est retrouvé au milieu des ordures. Deux agents noirs l'avaient aperçue dans une voiture impliquée dans un accident. Le conducteur étant un blanc , les deux agents noirs n'avaient pas été en mesure de le contrôler. Le policier blanc qui avait arrêté la voiture, après que la jeune femme s'était enfuie, n'a même pas signalé l'incident. Constatant que l'enquête est bâclée, les deux policiers noirs décident de mener leur propre enquête. Mais entre corruption, trafic d'alcool, Ku Klux Klan et prostitution, ils ne sont pas au bout de leurs peines...
Une enquête superbement menée, passionnante, tant par son intrigue que par le contexte historique et les personnages bien campés !


3 mars 2020

En 1948 à Atlanta, pour la première fois des noirs peuvent devenir policier.
Ils ont interdiction d'arrêter des blancs, de leur adresser la parole, de porter une arme, d'avoir un véhicule de patrouille et ils sont consignés à un quartier : Darktown, le quartier noir.

De plus, quand la moitié de vos confrères sont encartés au KKK, il est donc particulièrement difficile d'enquêter sur le meurtre d'une jeune femme noire par un blanc...

Entre roman noir et récit sociologique, du très bon travail !

Fabien




Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT