Qui sommes-nous ? Les librairies Événements Lectures Dossiers
16 avril 2021

Justice !

Voici le débat d’un procès, celui d’une femme meurtrie dans sa chair.
6 jurés, 3 magistrats et un journal pour comprendre ce qui s’est passé.
Est-elle coupable de barbarie ? Est-elle victime ou bourreau ?
L’auteur nous plonge dans les arcanes d’un délibéré, d’une histoire malheureusement trop actuelle qui invite à la réflexion.
Un roman qui se lit d’une traite !

Isabelle


8 avril 2021

Coup de coeur de Véronique et Marina

Une vengeance dont rêveraient beaucoup de femmes victimes de viol. Mathilde l'a fait : elle s'est vengée de ses violeurs, et elle est jugée pour ça. Mais quelle sera la sentence ?


7 avril 2021

CAPTIVANT

Juste après le 1 er confinement débute à Rennes le procès
en assises de Mathilde.
Elle fut victime d’un viol particulièrement brutal, et s’est
elle-même fait justice.

3 magistrats et 6 jurés doivent statuer sur son sort : 5
femmes 4 hommes ont en leurs mains le destin de la
prévenue. Trouver l’équilibre entre le droit et le
‘ressenti’ vis-à-vis de l’accusée n’est pas aisé, surtout
dans le contexte ‘metoo’, qui tend à passionner les
débats.

Mathieu Menegaux décortique et éclaire le
fonctionnement de la justice. Tous les points de vue sont
abordés.

Captivant, efficace, et très instructif.

JEAN-LOUP / LIBRAIRE


30 mars 2021

Une très grande réussite !!!

Femmes en colère où comment une femme victime d'un viol se fait justice elle-même et se retrouve devant le système judicaire pour répondre de ses actes.
Mathieu Menegaux nous propose une analyse extrêmement fine et pointue du processus des délibérations. Nous découvrons tous les arcanes d'un procès d'assises où les réseaux sociaux sont omniprésents et où ont lieu des luttes d'influence. L'alternance entre le journal écrit par l'accusée et la salle des délibérés où chacun réagit selon son intime conviction contribue à rendre ce roman passionnant.
Et cette fin !!!!!!


26 mars 2021

Conseillé par Fabienne, libraire

Je me suis souvent demandé ce que ça pouvait faire d’être appelé comme juré d’assises. Qui serais-je, moi simple citoyenne, pour juger et condamner quelqu’un ? C’est tout l’art de Mathieu Ménégaux que de nous propulser dans cette dimension et de nous mettre face à cette situation. Dans le huis clos qu’il nous propose, il y a forcément une personnalité proche de la nôtre avec les mêmes questions, hésitations, contradictions. Pas de faux semblants, des gens comme vous et moi, banals, humains, pas toujours glorieux qui doivent décider de l’avenir d’une femme dont, en parallèle du délibéré, on entend la voix, la colère et les doutes quant à la justice des hommes. Est-elle coupable ou victime ou les deux à la fois ?
Comme à son habitude Mathieu Ménégaux n’écrit pas, il boxe, envoie des uppercuts qui nous mettent au tapis, le souffle coupé par une écriture virtuose.
On sort de cette lecture sonné mais aussi, certainement, grandi.
Lisez !


14 mars 2021

Indispensable.

Qu’est ce que je pourrais bien vous dire pour vous convaincre de lire ce nouveau roman de Mathieu Menegaux ?

Je pourrais vous parler du titre, Femmes en colère, tellement approprié et si judicieux.
Je pourrais vous parler de son intrigue, l’histoire de Mathilde, qui est aujourd’hui jugée aux assises parce qu’elle a eu le malheur d’être un jour victime de monstres.

Je pourrais vous parler des personnages, profonds, touchants, révoltants. Ceux que l’on voudrait serrer dans nos bras et ceux que l’on aimerait frapper, tellement représentatifs de notre société.
Je pourrais vous parler du style de l’auteur, si vif, si vrai, si juste...
Je pourrais vous parler de l’atmosphère qui s’en dégage, de cette sensation d’être dans cette salle, d’assister aux débats, mais aussi de réellement être aux côtés de Mathilde pendant les suspensions. Du besoin ressenti par le lecteur de l’écouter encore et encore.

Je pourrais vous parler des problèmes qu’il met en lumières et des sujets qu’il interroge.
Le droit des femmes à dire non.

Le fait que ce droit soit remis en cause quand la femme n’a pas la tenue vestimentaire appropriée ou le mode de vie qu’on en attend.

Le fait que si une victime a l’outrecuidance de vouloir se défendre, elle devient coupable aux yeux de la Loi...

Je pourrais vous parler de ce que j’ai ressenti lors de cette lecture.
De ma colère face à ces vérités.
De mon dégoûts face à certaines réactions des jurés.
De mon désespoir devant tout ce qu’il nous reste à accomplir avant qu’enfin une victime n’est plus jamais à se justifier.
Et surtout de l’immense besoin de dire merci à l’auteur.
Parce qu’il a su trouvé les mots. Parce qu’il n’a pas eu peur de les mettre sur papier. Parce qu’il est parvenu à exprimer le pire pour essayer de nous ouvrir les yeux.
Parce qu’enfin, c’est un homme, et que pourtant c’est sûrement l’un des plus beaux témoignages de femme qu’il nous offre là.

Je pourrais vous parler de mille et une choses, mais je ne le ferais jamais aussi bien que l’auteur.
Je pourrais vous donner des dizaines de raisons de le lire, mais aucune de sera à la hauteur de ce roman.

Alors n’hésitez pas.
Lisez-le.
Offrez-le.
Parlez-en.


13 mars 2021

Roman coup de poing!

Une femme est jugée pour acte de barbarie avec préméditation. La peine est lourde. Que s'est il passé pour qu'elle en arrive là? Au début du roman, nous ne savons rien, puis peu à peu nous découvrons l'indicible. L'atroce vérité. C'est le procès d'une femme libre qui pose la question du consentement, de la liberté sexuelle et des conséquences de nos actes. Un livre qui se lit d'une traite, on le termine estomaqué. Ames sensibles s'abstenir.




Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT