Les librairies Agenda Coups de coeur
20 janvier 2023

Un roman addictif

Vous ne quitterez pas votre lecture avec ce roman !
Une Amérique de 1920, une ville inondée et une femme mystérieuse résume ce premier tome de la saga Blackwater.


31 juillet 2022

UNE SAGA ORIGINALE A TOUS POINTS DE VUE !

Le 1er tome de Blackwater est mon coup de cœur de ce début juillet, un roman construit autour de la famille Caskey dans laquelle va débouler l'intrigante Elinor Dammert un beau jour de 1919, dans la petite ville de Perdido en Alabama.
Laissez-vous conquérir par cette histoire de prise de pouvoir et qui fait survenir aussi un soupçon d'étrange...
Un petit bijou éditorial à petit prix et suivi par ses 5 frères, les tomes II à VI, excellemment bien traduits.


28 janvier 2022

Coup de coeur de Rémi

Commençons par l'édition.
8 balles, format poche, couverture canon, traduction parfaite, et ce projet fou d'un feuilleton avec une sortie tous les 15 jours.
J'encourage une bonne partie des éditeurs du groupe Editis à faire donc un stage chez Monsieur Toussaint Louverture.

Enquillons sur le contenu.

Nous sommes à Perdido, bled perdu dans la pampa nord-américaine, où les deux rivières qui parcourent le village entrent en crue. Oscar et Bray rament, dans un prélude d'anthologie, pour sauver ce qui peut l'être, et tombent sur Elinor, à l'étage de l'hôtel, attendant paisiblement depuis 4 jours que quelqu'un vienne...

Etrange Elinor, qui cristalisse toute l'attention : mi-harpie, mi-nymphe, étrange et secrète, elle devient l'institutrice du village, et semble, petit-à-petit, prendre un contrôle de plus en plus profond sur les destin de la famille Caskey - notables du coin.

Achevons ce blabla sur mon opinion :

Ce bouquin est génial. Une vraie littérature populaire de qualité, du divertissement et de l'atmosphère, du souffle et du style.

Grosso Modo, ce premier tome nous ballotte avec génie, et nous voilà, lecteur, attendant que le drame arrive et qu'Elinor se dévoile, lâche la bride, et fasse exploser cet univers très convenable à la Petite Maison dans la Prairie, où les hommes sont des crétins et les femmes des harpies.

Génial ! Et j'en redemande, j'attaque le tome II !


12 août 2022

Une nouvelle très intéressante publication de Monsieur Toussaint Louverture. Ici nous suivons la famille Caskey et les conséquences de la crue des rivières Blackwater et Perdido sur la ville. Et la conséquence principale c'est l'arrivée inopinée et mystérieuse de Mademoiselle Elinor. Elle va bouleverser les vies bien tranquilles des habitants et notamment celle de la noble famille Caskey. Pour le meilleur ou plutôt pour le pire ?


21 juillet 2022

Un premier tome prometteur !

Un premier roman qui plonge dans l'ambiance et qui ne donne qu'une envie : se jeter sur le tome 2 !


14 juillet 2022

fantastique

J’ai horreur des films et des romans d’horreur ; je n’aime pas la SF non plus, et le fantastique à petite dose.

A priori, cette saga n’était pas pour moi. Mais, ma curiosité aidant, je me suis plongée dans ce premier tome et en suis ressortie ravie.

J’ai aimé l’écriture entrainante de l’auteur ; le mystère qui plane autour du personnage d’Elinor ; la mère acariâtre et la soeur dévouée.

J’ai aimé cette ville dévastée par la crue et qui se relève.

J’ai aimé les leitmotivs : les deux rivières, bien sûr, mais aussi le sable sur lequel rien ne pousse. Sauf les arbres planté par Elinor.

Et puis, une fois n’est pas coutume, j’ai aimé la si belle couverture passée sous les encres d’une presse offset avant d’être doré à chaud à deux reprises puis enfin embossée.

Une citation :

A propos des hommes : Ils contrôlent les lois, mais à bien y réfléchir, ils sont incapables de se contrôler eux-mêmes. Il sont échoué à faire une analyse pertinente de leur propre esprit, et ce faisant, ils sont à la merci de leurs passions versatiles. (p.182)

L’image que je retiendrai :

Celle de la couleur des cheveux d’Elinor, couleur de la boue de la rivière en crue.


13 juillet 2022

Incontournable!

Vous ne connaissez pas encore la famille Caskey ? Alors sans une once d'hésitation, plongez-vous dans cette série feuilleton en 6 tomes pour découvrir ce qui se trame dans ce petit bled d'Alabama au doux nom de Perdido. Du mystère, de l'étrange, un face à face qui s'annonce aussi captivant que redoutable entre deux femmes féroces prêtes à tout pour jouir d'un pouvoir absolu..
En un mot : c'est GENIAL !


21 juin 2022

'Un soupçon de Lovecraft, addictif comme rarement mais pleinement excellent''

Une série de 6 volumes, Downton Abbey avec un soupçon de Lovecraft, addictif comme rarement mais pleinement excellent. Petit plus : l’éditeur a respecté les volontés de l’auteur : une sérialisation au cordeau et un format pour toutes les bourses. Ajoutons à cela la beauté de chaque objet livre, c’est LA série de l’été !


18 mai 2022

Mystérieux

Quand Perdido, une petite ville au sud des États-Unis, est inondée, la riche famille Caskey doit réparer les dégâts. Mais l'arrivée soudaine de la mystérieuse Élinor pourrait changer les plans de la famille. Dès le prologue, Michael McDowell nous plonge dans une ambiance gothique voir surnaturelle... C'est un roman plein de mystère qu'on ne lâche plus une fois qu'on l'a ouvert.


11 mai 2022

Si vous aimez Downton Abbey, avec un soupçon de Lovecraft et une dose d'addiction substantiel, jetez vous sur cette nouvelle série. Et devenez accro !

Des ouvrages superbement travaillés, une traduction au cordeau, une publication au plus près des souhaits de l'auteur. Merci Monsieur Toussaint Louverture !


Entre saga familiale et roman fantastique, Black Water bouleverse les codes de la littérature de l'imaginaie.

- Richard -


1 avril 2022

Obsédant et addictif !

Dans un Alabama du début du siècle, une ville ouvrière vit une crue démentielle, notables et travailleurs font tout pour littéralement sauver les meubles. Dans cet imbroglio, une femme, Elinor, est découverte mystérieusement, personne ne sachant comment elle a pu survivre à cette catastrophe. Petit à petit, elle s’intègre à cette société, matriarcale sans le dire. Avec la reconstruction de la ville, des évènements étranges se déroulent, tous liés de près ou de loin à Elinor.
Dans un style léger et efficace, McDowell nous offre ici une aventure sérielle attractive et hypnotique, on y retrouve Lovecraft, Poe et Stephen King, au milieu d’une grande fresque familiale américaine ! Du pur plaisir à dévorer !!!




Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT