Qui sommes-nous ? Les librairies Agenda Coups de coeur Dossiers
Partagez
Informations
EAN13
9782358841320
ISBN
978-2-35884-132-0
Éditeur
Bleu Nuit
Date de publication
Nombre de pages
176
Dimensions
20 x 14 x 1,4 cm
Poids
344 g
Langue
français

BARTOK, Bela

De

Bleu Nuit

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou entrez le nom de votre ville
Vendu par Librairie Le Préau et la Cour des Grands
En stock, expédié aujourd'hui
25.00
Présentation

Compositeur et pianiste hongrois, Béla Bartók (1881–1945) naît dans le Banat austro-hongrois (aujourd’hui en Roumanie) au sein d’une famille d’enseignants. Il débute sur un tambour, puis compose dès ses 9 ans, alors que sa mère, devenue veuve, s’est installée à Nagyszollos (aujourd’hui en Ukraine), avant d’habiter l’actuelle Bratislava (Slovaquie). Il part ensuite se former à Budapest, notamment avec Kodaly qui l’initie au folklore hongrois et l’oriente vers l’ethnographie. Il compose pour l’Opéra Le Château de Barbe-Bleue et les ballets Le Prince de bois et Le Mandarin merveilleux. Marié une première fois en 1909 avec la très jeune Márta Ziegler (16 ans et avec qui a deux enfants), il divorce en 1923 pour épouser Ditta Pásztory (âgée de 20 ans) avec qui il a un fils, Péter. En désaccord avec l’idéologie nazie, il s’exile en 1940 aux Etats-Unis d’Amérique mais refuse d’y donner des cours de composition. Ses dernières œuvres flamboyantes sont instrumentales. Une leucémie l’emporte en 1945, le privant d’un retour en Hongrie libérée, où il avait été élu député. D’abord inhumé à New York, ses restes seront finalement transférés à Budapest en 1988. Défenseur de la musique populaire et du nationalisme, Bartók s’est imposé comme ambassadeur de la culture hongroise, au même titre que ses prédécesseurs Liszt et Kodaly. Mais chez lui, la musique se libère du carcan tonal “classique” et se caractérise par un sens aigu du rythme. Outre sa musique de chambre, ses nombreuses pièces pour piano, ses œuvres chorales et ses divers concertos, ses Danses populaires roumaines (1917), sa Musique pour cordes, percussion et célesta (1936) et son Concerto pour orchestre (1943) restent fréquemment programmés en concert.

Commentaires
S'identifier pour envoyer des commentaires.


Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT