Les librairies Agenda Coups de coeur
Partagez
Informations
EAN13
9782354322731
ISBN
978-2-35432-273-1
Éditeur
Sully
Date de publication
Nombre de pages
280
Dimensions
21,5 x 14 x 1,8 cm
Poids
362 g
Langue
français

Pourquoi Dieu ne disparaîtra pas, Neurosciences et expérience religieuse

Andrew Newberg, Eugene D'AQUILI

Sully

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou entrez le nom de votre ville
Vendu par Librairie Hisler BD Bis
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
18.00
Présentation

Pourquoi les êtres humains ont-t-ils besoin de se relier à quelque chose de plus grand qu’eux ? Pourquoi notre conscience nous conduit à nous engager dans une quête spirituelle ?
Dans cet ouvrage, les auteurs proposent une explication étayée par des études approfondies du fonctionnement cérébral : notre dimension religieuse est inscrite dans la biologie de notre cerveau.
Pionniers d’une nouvelle discipline – qu’ils nomment la neurothéologie - qui explore les relations complexes entre la spiritualité et le cerveau, les auteurs abordent nombre de questions sur l’expérience religieuse : Est-ce que les hommes sont contraints biologiquement de fabriquer des mythes ? Quelle est la relation entre l’extase religieuse et l’orgasme sexuel ? Qu’est-ce que les expériences proches de la mort nous apprennent sur la nature des phénomènes spirituels ? Comment le rituel crée un environnement neurologique particulier ? Est-ce que la religion est simplement un produit de la biologie ou, au contraire, est-ce que le cerveau humain est conçu pour percevoir la dimension divine ?
En faisant un pont entre le raisonnement scientifique et le mysticisme, cet ouvrage passionnant apporte un éclairage nouveau sur la nature de notre conscience et sur les fondements du phénomène religieux.
Andrew Newberg est professeur au département de radiologie de médecine nucléaire de l’Université de Pennsylvanie. Eugene d’Aquili était professeur au département de psychiatrie de cette même Université.
Pourquoi les êtres humains ont-t-ils besoin de se relier à quelque chose de plus grand qu’eux ? Pourquoi notre conscience nous conduit à nous engager dans une quête spirituelle ?
Dans cet ouvrage, les auteurs proposent une explication étayée par des études approfondies du fonctionnement cérébral : notre dimension religieuse est inscrite dans la biologie de notre cerveau.
Pionniers d’une nouvelle discipline – qu’ils nomment la neurothéologie - qui explore les relations complexes entre la spiritualité et le cerveau, les auteurs abordent nombre de questions sur l’expérience religieuse : Est-ce que les hommes sont contraints biologiquement de fabriquer des mythes ? Quelle est la relation entre l’extase religieuse et l’orgasme sexuel ? Qu’est-ce que les expériences proches de la mort nous apprennent sur la nature des phénomènes spirituels ? Comment le rituel crée un environnement neurologique particulier ? Est-ce que la religion est simplement un produit de la biologie ou, au contraire, est-ce que le cerveau humain est conçu pour percevoir la dimension divine ?
En faisant un pont entre le raisonnement scientifique et le mysticisme, cet ouvrage passionnant apporte un éclairage nouveau sur la nature de notre conscience et sur les fondements du phénomène religieux.
Andrew Newberg est professeur au département de radiologie de médecine nucléaire de l’Université de Pennsylvanie. Eugene d’Aquili était professeur au département de psychiatrie de cette même Université.

Commentaires
S'identifier pour envoyer des commentaires.


Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT