Qui sommes-nous ? Les librairies Agenda Coups de coeur Dossiers
14 août 2021

Coup de cœur de Pascale

En 1938, le Japon envahit la Chine. Rei, jeune garçon de 11 ans, caché par son père dans une armoire, assiste apeuré à son arrestation. Celui-ci jouait dans un quatuor à cordes amateur.
Quarante ans plus tard en France, nous retrouvons ce petit garçon.
Livre magnifique sur le souvenir, la douleur de la séparation, sur le monde de la musique et de la lutherie....

Ne se lâche pas avant la fin !


25 juillet 2021

Au-delà de la barbarie militaire créatrice de spectres et du traumatisme d’un enfant, Akira Mizubayashi trace de sa délicate et très pudique écriture un chemin de reconstruction par la musique, la beauté de l’artisanat et l’amour filial.
Ou comment permettre aux fantômes d’aller jusqu’au bout de leur mort.

E.


30 juin 2021

Conseillé par Rémy, Manon R et Chloé

Le saviez-vous? L'âme du violon est une pièce discrète mais centrale dans la caisse de résonance du violon. Que l'âme humaine ou que l'âme de l'instrument soit brisée et la musique ne peut plus être libérée.
Le symbole est fort et évident dès la lecture de la première scène du roman. En 1938, à Tokyo, des soldats font irruption au Centre Culturel dans lequel un quatuor répète un opus de Schubert. Yu est professeur d'anglais et violoniste, il joue avec trois de ses étudiants chinois. Lorsque Yu entend les bottes des militaires approcher il fait signe à son fils de onze ans de se cacher dans une armoire à proximité. Par le trou de la serrure, le jeune Rei voit un soldat agresser son père et briser son violon. Après que les quatre musiciens aient été embarqués, le lieutenant Kurokami, grand mélomane découvre la cachette de l'enfant qu'il ne trahira pas. Une fois la salle vide, il rend même le violon détruit à Rei.
Cet instrument c'est tout ce qu'il lui restera de son père.
Récompensé tout récemment par le Prix des libraires, "Ame brisée", est un roman habité par la poésie, la musique et la langue. Une lecture douce et délicate qui se déguste.


27 mai 2021

Magnifique roman ou rudesse et délicatesse riment étroitement....


22 mai 2021

Conseillé par Fabienne, libraire

Roman magnifique sur la transmission, la musique, la guerre, la fidélité des origines, l'amour et l'amitié. Voyager du Japon à la cité de la Lutherie, Mirecourt en Lorraine, se passionner pour la fabrication des archets et avoir envie d'écouter Schubert et Bach : amoureux du Japon, de la musique et des belles choses, ce roman d'exception a été écrit pour vous !


21 mai 2021

SUPERBE

Laissez-vous envoûter par ce superbe roman !
Ode à la culture japonaise, à la musique, à la belle littérature...
Un véritable concentré d'émotions.


16 mai 2021

Âme brisée

Extrait
" Sans mot dire, il tendit au garçon le violon cassé, presque aplati, qui, avec ses quatre cordes dessinant un contour bombé, avait dans l'obscurité l'allure d'un petit animal souffrant. L'enfant hésita, mais, finalement, prit pusillanimement l'instrument endommagé entre ses deux mains.
– Kurokami ! Lieutenant Kurokami !
Le lieutenant crut reconnaître la voix du capitaine Honjo.
Il s'empressa de fermer la porte tout en fixant ses yeux, une dernière fois, sur l'enfant tremblant. Le regard inquiet et désemparé qu'il lui lança fut suivi d'une amorce de sourire qu'il retint vite à l'approche de celui qui venait de crier son nom. "

Ce jour de 1938, au Japon, le père de Rei, jeune garçon de onze ans, vient de se faire arrêter par les militaires, alors qu'il répète avec son groupe de quatuor à cordes.
Se scelle alors le destin de Rei, pas seulement le sien.
C'est un texte virtigineux, dans lequel l'auteur a souci de trouver harmonie et sens à l'horreur qui s'est produite dans un souci profond du détail quant aux conséquences sur les êtres qui la subissent et deviennent d'elle.
De l'usage du roman, Akira Mizubayashi fait advenir les destins, magnifiés, de façon à transcender l'injustice et la violence de la guerre.
Une sensibilite à fleur d'écriture, le goût du beau.


11 mai 2021

Difficile de résister à ce roman qui transpire l’humilité, la simplicité, la générosité, tout autant que la passion, le ravissement et l’abnégation. La sensibilité de l’auteur fait naître de belles émotions et place ce roman parmi ceux qu’on oublie pas.




Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT