Qui sommes-nous ? Les librairies Événements Lectures Dossiers

Lectures

Le château de Hurle

de Diana Wynne Jones

par Thomas H. - Librairie Hisler BD Bis

Ce premier tome correspond au film « Le château ambulant » avec cependant de nombreuses différences, c'est un vrai régal à lire, que vous soyez déjà fan du film de Miyazaki ou que vous ne connaissiez pas l'univers : lisez-le !
- Anaïs

Découvrir ce livre

La légende d'Iskari / Asha tueuse de dragons, Asha, tueuse de dragons

de Kristen Ciccarelli

par Thomas H. - Librairie Hisler BD Bis

Asha est la fille du roi de Firgaard, sa chasseuse de dragons. Dans son royaume, les légendes ont été interdites, personne ne doit les raconter. Seulement, il semble qu'Asha ait un lien avec ces légendes ainsi qu'un lien particulier avec les dragons. Que cachent les légendes interdites ?
Un univers merveilleux qui n'est pas sans rappeler Game of Thrones ou Les mille et une nuits. Une lecture incroyable, de l'action du début à la fin !
- Anaïs

Découvrir ce livre

Le contrat

de Donald E. Westlake

par Laurence G. - Au moulin des Lettres

Donald Westalke a été publié entre autres par les Éditions Rivages et on le trouve en poche dans la collection "noire" de cette excellente maison : écrivain prolifique (122 titres parus en anglais, on n'est pas au bout de la pile) avec de nombreux pseudonymes, mort malheureusement en 2008, il a été traduit entre autres par Manchette, ce qui d'emblée, vous pose l'auteur.
"Le contrat" ne fait pas partie de la série qui l'a rendu célèbre et dont le personnage principal est Dortmunder, voleur malchanceux entouré de bras cassés.
Deux personnages se répartissent ici les rôles principaux, tous deux écrivains mais avec un statut bien différent. L'un, Bryce Proctorr, est adulé par ses lecteurs et est devenu un auteur incontournable mais totalement en panne d'inspiration quand le roman démarre. L'autre, Wayne Prentice, un ancien camarade de lycée de Bryce, est un auteur qui a eu peu de succès, possède une imagination débordante mais n'arrive plus à se faire publier. L'analyse du monde de l'édition et de la façon dont se font et se défont les auteurs est intéressante et Westlake n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal.
Les deux hommes vont se retrouver par hasard après s'être perdus de vue pendant 20 ans et vont fomenter un plan qui permettra à l'un de sauver sa réputation et à l'autre d'empocher un bon paquet d'argent. Mais le "contrat" de Bryce Proctorr, à l'origine du plan, comporte une clause tout à fait particulière: il souhaite que Wayne tue sa femme avec laquelle il est en train de divorcer et qui veut lui soutirer un maximum d'argent à présent et à venir... Proctorr en est tellement malade qu'il n'arrive plus ni à se concentrer ni à rédiger une seule ligne.
Si la cupidité, l'envie et l'absence totale de scrupules caractérisent nos deux coquins, ils ne sont pas les seuls à démontrer de telles qualités.
Le crime aura lieu mais tout cela va donner évidemment lieu à des conséquences inattendues...
Si la veine humoristique pratiquée par Westalke avec Dortmunder n'est pas perceptible ici, le suspense fonctionne et la fin est glaçante !

Découvrir ce livre

La lune, vérités et légendes

de Bernard Melguen

par Carmela N. - Librairie Hisler-Even

Un petit ouvrage scientifique sur la lune, plein de poésie, agrémenté d'anecdotes, de légendes et joliment illustré.

Découvrir ce livre

L'Oiseau Captif

de Jasmin Darznik

par Laurence G. - Au moulin des Lettres

Un coup de ❤️ pour ce roman paru en novembre 2018 que j'ai découvert avec beaucoup de retard pendant le confinement.
L'auteure canadienne d'origine iranienne a choisi d'écrire à la première personne la vie réinterprétée de Forough Farrokhzad qui naît à Téhéran dans les années 30 et meurt à 37 ans dans un accident de voiture.
Cette iranienne reconnue désormais dans son pays comme l'un des grands poètes du XXème siècle, a subi les pires humiliations pour s'affirmer en tant que poète (et elle tenait au masculin car "poétesse" aurait renvoyé à une sous-catégorie selon elle), alors que la poésie iranienne est affaire d'hommes depuis des siècles.
Sa vie n'a été qu'un long combat pour pouvoir écrire et se revendiquer poète à part entière, elle n'a fait aucune concession et cela dès l'adolescence. Le combat le plus dur à mener a été celui contre les hommes qui ont tout fait pour l'humilier et l'empêcher d'écrire et de vivre sa vie de façon libre et assumée.
Elle grandit dans une demeure régie par la sévérité extrême d'un père militaire, où la place de la mère, abandonnée pour une maîtresse rencontrée tardivement, est cantonnée à la tenue de la maison et à l'éducation des enfants. Forrough se rebelle très vite et fait montre d'un caractère bien trempé. On la découvre enfant heureuse et se forgeant déjà une conception personnelle de la vie, puis dans ses premières amours et ses premiers écrits qu'elle livrera au jeune homme dont elle est amoureuse et qui deviendra ,
- malheureusement - son mari...
Les femmes de la famille proche ou lointaine sont aussi des personnages contre lesquels elle a dû se battre pour conserver sa liberté et qui n'ont eu de cesse de la voir répudiée, mise au ban de la société.
L'Iran des années 30 à 60 évolue beaucoup et c'est à la fin de sa courte vie que Forrough va enfin pouvoir accéder à un début de reconnaissance critique.
Si le style n'est pas l'atout principal de cette biographie romancée, la découverte de cette forte personnalité vaut à elle seule la lecture de ce roman. La peinture de la société iranienne, figée dans un carcan traditionaliste, est aussi extrêmement intéressante.
Le roman est depuis paru en poche et c'est une lecture que je conseille chaleureusement pour l'été !

Découvrir ce livre


Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT