Les librairies Agenda Coups de coeur
Partagez
Informations
EAN13
9782919205462
ISBN
978-2-919205-46-2
Éditeur
IICP
Date de publication
Collection
CAHIERS DE L'HO (1)
Nombre de pages
128
Dimensions
19 x 14,1 x 1,3 cm
Poids
296 g
Langue
français

Les jeunes du Pô

De

Iicp

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou entrez le nom de votre ville
Vendu par 47° Nord
En stock
18.00
Présentation

Histoire d'une éducation à la fois politique et sentimentale, Les jeunes du Pô est un roman d'Italo Calvino que très peu de lecteurs connaissent. En effet, il n'a jamais été publié à lui seul en volume, ni en Italie ni ailleurs. Entre 1948 et 1951, Calvino, écrivain engagé et membre du Parti communiste, cultive l'ambition d'écrire un roman sur la classe ouvrière et la civilisation industrielle. Après avoir abandonné en cours de route plusieurs ébauches de narration, il achève la rédaction d'un court roman, Les jeunes du Pô, dont il est bien loin d'être satisfait. Au même moment où il renonce à le publier, il écrit d'un seul jet Le Vicomte pourfendu, qui inaugure un nouveau genre entre la fable et le récit fantastico-philosophique. Six ans plus tard, en 1957, Pier Paolo Pasolini propose à Calvino de faire paraître Les jeunes du Pô, jusque-là resté inédit, dans sa revue Officina. Calvino accepte, mais il tient à préciser dans une « Note » qu'il considère ce roman comme un échec. Malgré le jugement sévère de son auteur, Les jeunes du Pô mérite d'être enfin connu des lecteurs de Calvino, qui y retrouveront beaucoup de ses thèmes majeurs (le travail, l'amour, la ville, la nature, la politique et la recherche de l'harmonie entre soi-même et le monde). Sur les rives du fleuve Pô à Turin, où les jeunes de toutes les classes sociales se retrouvent en été pour voguer, s'amuser et flirter, Nino, un ouvrier de vingt ans, fraîchement débarqué de sa province natale, fait la rencontre de Giovanna, une jeune fille de la bonne bourgeoisie, fantasque et coquette. Il se trouve ainsi tiraillé entre ses devoirs de militant syndical et la poursuite d'un rêve de bonheur, aux accents stendhaliens, auquel il ne veut pasrenoncer

Commentaires
S'identifier pour envoyer des commentaires.


Vos libraires s'associent pour vous parler du livre AUTREMENT